Doit-on oui ou non mettre le vin rouge au frigo peu de temps avant de l’ouvrir ? Difficile de répondre à cette question car les avis divergent. En réalité, tout est une affaire de goût et de type de vins. Suivez le guide.

Pourquoi mettre son vin rouge au frigo ?

Tous les vins rouges ne se mettent pas au frigo ! Mais lorsqu’on souhaite servir un rouge léger, alors c’est un bon choix, notamment lors des grosses chaleurs. Les vins du Val de Loire ou les pinots noirs d’Alsace se consomment très bien frais en été. Attention, cependant, à ne pas trop les refroidir.

Par la même occasion, ils ne doivent pas trop chauffer. L’expression « à température ambiante » peut laisser penser qu’il s’agit de la température normale de nos maisons actuelles. Or, cette expression est vieille et remonte d’une époque où la chaleur des habitations ne dépassait pas les 15 degrés… Aujourd’hui, il est donc primordial de rafraîchir son vin rouge avant de le servir, afin qu’il ne soit pas bu au-dessus de 18 degrés : cela permet de sentir aussi bien l’alcool que les arômes.

Quel vin rouge doit être mis au frigo ?

Il faut avant tout savoir que tout est une affaire de préférence, car la température modifie le goût du vin. Généralement, un rouge mis au frigo peu de temps avant d’être servi, afin qu’il soit à température ambiante, aura des notes et des saveurs fruitées plus douces. Par contre ses teneurs acides et l’alcool seront plus marqués. Il faut retenir que le vin est une boisson « vivante » , car, en réalité, il réagit à son environnement. Globalement, une température un peu fraîche permet de révéler toute la saveur des fruits présents dans le vin.

Certains vins vont être meilleurs en étant servis dans les 18 degrés, tandis que d’autres auront besoin d’une température de cave, c’est-à-dire comprise entre 10 et 13 degrés. Pour être sûr de ne pas vous tromper, il faut apprendre à reconnaître un rouge qui se boit frais d’un autre. Pour cela, il existe une règle simple : plus la teneur en alcool est faible, plus les tanins sont légers et plus votre rouge pourra être servi frais. Par exemple, pour des cépages comme les Grenache, Cabernet franc, Grolleau, Zinfandel, Frappata ou Gamay, il est recommandé de les mettre un petit moment au frigo avant de les servir. Idem pour un Beaujolais, un vin de Savoie ou un Saumur.

Combien de temps faut-il mettre son vin dans le frigo ?

Il faut savoir que quel que soit le vin (blanc, rouge, etc), sa température ne doit jamais tomber en dessous de 7 degrés ou monter à plus de 18 degrés. La température classique d’un frigo est largement inférieure à cette limite, il ne faut donc jamais conserver ses bouteilles dedans trop longtemps ! Le moment où le vin se retrouve au frigo doit être temporaire, le but étant uniquement qu’il atteigne une bonne température.

Si on commet l’erreur d’oublier ses bouteilles de vin trop longtemps dans son frigo, le bouchon va s’assécher, car il ne disposera pas de l’humidité naturellement présente dans les caves. Une fois cela fait, de l’air pourra passer au travers ce qui provoquera une oxydation du vin : en somme, votre belle bouteille sera transformé en vinaigre..

Faut-il mettre son vin rouge au frigo après une première ouverture ?

Il faut déjà savoir dans un premier temps que les températures élevées sont les pires ennemis de votre vin rouge. En effet, elles ne font que renforcer et accélérer le processus d’oxydation, ce qui va ruiner votre vin. On doit donc, de base, veiller à ce qu’aucune source de chaleur ne se retrouve près de la bouteille (four, micro-ondes, plaques de cuisson, soleil…).

Pour ce qui est de le mettre au frigo, une grande majorité de professionnels recommande de conserver les vins rouges ouverts dans une cage à vin réfrigérée qui conserve le vin entre 14 et 18 degrés, selon la température souhaitée. On peut conserver certaines bouteilles ouvertes au frigo, entre 2 et 5 jours, à condition de ne pas oublier de le sortir quelques heures avant qu’il soit de nouveau servi (pour qu’il revienne à la bonne température). L’idéal reste, dans tous les cas, de retirer l’air des bouteilles grâce à des bouchons de vin sous vide pour garantir une conservation optimale après ouverture.

Pour ceux qui ont peur d’une agglomération de tanins malvenue, il est préférable pour éviter tout désagrément de laisser votre vin dans la pièce la plus fraîche de votre habitation plutôt que de le mettre au frigo. Celle-ci ne doit pas dépasser 15 degrés.

Qu’en est t’il du vin blanc et du rosé ?

Pour le vin blanc, le rosé et tous les blancs pétillants (champagne, prosecco): il n’y a aucun doute à avoir, ils doivent être mis au frigo. Ce sont des vins qui se boivent frais.

Pour le vin blanc, la température idéale est comprise entre 8 et 10 degrés. S’il est sec, il faut le boire autour des 8 degrés, s’il est plutôt sucré, il se consomme entre 10 et 12 degrés. Pour ce dernier, il est donc préférable de le sortir du frigo un court moment avant de le servir.

Pour le rosé, on le boit idéalement lorsqu’il a une température comprise entre 8 et 10 degrés, comme le vin blanc. Et en cas de grosses canicules, pourquoi ne pas faire du « frosé », une glace pilée au rosé ? Pour la fabriquer, il faut mettre sa bouteille au congélateur pendant quelques minutes pour ensuite la retirer et mixer le tout. C’est la technique idéale pour affronter les journées les plus chaudes de l’été.

Pour les mousseux, comme le champagne, on choisit aussi une température comprise entre 8 et 10 degrés. Une astuce à connaître en cas de fortes chaleurs : on sert le vin à 2 degrés de moins que la température souhaitée, car il risque de se réchauffer très vite une fois servi dans le verre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici